Zoom sur le label HVE

Avez-vous déjà remarqué la présence d’un logo intitulé « Haute Valeur Environnementale » (HVE) sur l’emballage de vos produits ?

Depuis plusieurs années, le nombre de producteurs souhaitant s’engager dans la protection de l’environnement et de la biodiversité ne cesse d’augmenter, au même titre que ceux qui détiennent fièrement la certification « HVE ». Créé en février 2012 par la CNCE (Commission Nationale de la Certification Environnementale), le label HVE est une certification environnementale, qui s’adresse principalement aux acteurs du monde agricole et viticole.

Découvrons dans cet article ce que signifie le label HVE et qui peut bénéficier de cette mention ? Comment obtenir la certification HVE et quels en sont les objectifs ?

Qu'est-ce que le label HVE ?

Sensibiliser les exploitants de la filière agricole et viticole sur le respect et la protection de l’environnement, de la nature et de la biodiversité, afin de s’inscrire dans une démarche de développement durable, est un des principaux objectifs de la certification HVE.

Soutenu et réglementé par le Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Transition Écologique, le label Haute Valeur Environnementale accompagne les professionnels du secteur agricole et viticole dans leur transition écologique. 

Ces derniers ont pour objectif d’adopter des pratiques plus respectueuses pour l’environnement (Méthode de fabrication plus écologique et économique, réduction de la consommation des produits phytopharmaceutiques, diminution de la consommation énergétique …). 

Au 1er juillet 2020, ce ne sont pas moins de 8 218 exploitations agricoles qui ont obtenu la certification HVE.

Comment Obtenir la certification HVE ?

Basée sur une démarche volontaire et ouverte à toutes les filières agricoles et viticoles, la certification HVE comporte trois niveaux différents et s’obtient en évaluant la performance environnementale de l’exploitation agricole. 

Le premier niveau de la certification HVE concerne le respect des bonnes pratiques et des exigences de la règlementation environnementale.
Le deuxième niveau de la certification HVE s’appuie sur quatre éléments : préservation et respect de la biodiversité (animales et végétales), stratégie phytosanitaire et gestion de la fertilisation des sols et de l’utilisation de l’eau.
Et pour finir, le troisième niveau de la certification HVE concerne la vérification de la mise en place des mesures présentées ci-dessus et leur efficacité sur l’environnement.

L’obtention de cette mention est très valorisante pour les professionnels des secteurs agricoles et viticoles. Gage de sérieux et de fiabilité, elle permet d’une part de donner confiance aux consommateurs sur la provenance et sur la qualité des produits, et d’autre part de participer au respect et à la préservation de notre belle planète.

Avec son Plan Biodiversité, le Gouvernement Français est très impliqué sur le sujet et prévois d’attribuer d’ici 2030, environ 50 000 certifications HVE à des exploitations agricoles françaises. Un projet très ambitieux, mais pour une très belle cause !